Blacksad

Faut-il encore présenter Blacksad?Cette bd espagnole est la plus culte du moment et tout le monde se l’arrache. Vous en avez donc forcément entendu parler, et je ne pouvais passer à côté. Cette bd est tout simplement INCROYABLE!

Alors que l’histoire débute franchement timidement dans le tome un, elle est vite relayée par le deux et parachevée dans le troisième volume où des personnages refont surface et structurent ainsi une trame globale plus complexe. Cette prise de hauteur nous donne un plaisir grandissant au file des albums.Malgré la qualité d’un scénario classique mais de très grande finesse, respectant tous les codes du polar, c’est l’aspect graphique qui, pour moi, reste gravé en tête.Des dessins à rester cloué sur sa chaise (ou son canapé, ou son lit pour les plus pépères)! L’idée d’une bd anthropomorphiste est en soi une idée simple, certes, mais d’une efficacité redoutable quand elle est bien utilisée.Or, ici, l’auteur est au service de ses idées. Je m’explique: il est forcé de croire, en regardant ses dessins, qu’ils sont l’oeuvre d’un maître. Un maître du graphisme? Pas seulement.


C’est à penser que chaque personnage, en fonction de son rôle et des attitudes qu’il prendra, a été méticuleusement choisi, sans que rien ne soit laissé au hasard.Utiliser un ours pôlaire n’aura pas le même impact que mettre un lézard en image. On remarquera en effet que la palette d’expressions de ces animaux n’ont rien à voir et ne permet pas de traduire les mêmes émotions ou états d’âmes. Il sera facile, par exemple, de montrer qu’un ours montre ses crocs dans un excès de colère. Mais qu’en est-il du lézard?Il me semble donc que l’auteur, qui traduit à la perfection chaque émotion de ses personnages, a une lecture du scénario comme il est rare d’en avoir. Il paraît prévoir qui sera incarné par tel ou tel animal, selon ses besoins, qu’il ressort du script. Ce qui implique un degré de complexité suplémentaire. Il a, à mon avis, dû se documenter précisément sur chaque espèce d’animal avant de pouvoir avoir une connaissance parfaite et globale des expressions de chacun. Cela lui permettant de faire seulement ses choix d’attribution.Comme dans un film, on devine donc qu’il a fallu faire un casting, c’est-à-dire recenser et retenir un ensemble d’animaux, avant d’en faire la distribution. Et la distribution est ici d’une perfection sidérante. Si elle devait être une partition, aucune fausse note ne serait à relever. Chaque animal dispose de sa palette d’expression et traits de caractères qui correspondent à l’inconscient collectif et la magie opère.Cette bd, c’est un voyage magique, en suspension.

P.S: J’ai acheté cette bd après en avoir vu les dessins, par impulsion. Car, et peut être que la nostalgie a fait un gros travail (mais j’en doute), je ne peux m’empêcher de penser au dessin-animé des années 80, « Moi, Renart » (vous savez, le sacripan?).

E.

3 Réponses to “Blacksad”

  1. Anonymous Says:

    Que dire d’autre à part que c’est ma bd préférée et qu’on ne peut s’arrêter de la lire dès que l’on a commencé!
    je voudrais remercier elgaman de nous sélectionner de telles trouvailles et de nous les décrire avec un si grand talent; continue comme çà elgaman , grace à toi , les underground prennent vie!
    longue vie à toi!
    fanfan.

  2. elgaman Says:

    Vive Blacksad! Vive Renart! Vive Fanfan ! et surtou, vive Tistou!!! Et bienvenue dans le sanctuaire!!!!!!!!!!!!
    Merci pour tes messages!

  3. Anonymous Says:

    Merci elgaman, mais remercies surtout Mikado de m’avoir ouvert les portes du sanctuaire après avoir trainé ma bosse avec lui pendant ces deux ans.
    Pour les messages je ferais ce que je peux sur les Bandes Dessinnées, les mangas et les jeux vidéo pour la future rubrique ^^.

    Tistou

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :