RED ROAD

Récompensé par le Prix du Jury au festival de Cannes 2006, cette réalisation britannico-danoise m’a attiré tant par le regard nouveau de Andrea Arnold que par le concept de sa production Advanced Party Scheme. Lars Von Trier – en marge du Dogme – nous a produit une trilogie sous nom projet dénommé Avanced Party. Règles simples et comme une impression de déjà-vu : mêmes lieux, mêmes personnages, budget limité, pas de musique etc. Dès les 1ères minutes du film, on ressent d’ailleurs un style pas si loin qu’un Festen – même si le sujet et le lieu sont bien loin les uns des autres.

Donc, 1ère réalisation ambitieuse de Andrea Arnold (regard d’une femme – très important dans les tons du film), et 1ère révélation de l’actrice talentueuse Kate Dickie dans l’interprétation du rôle principal.

On est pris à témoin dans la vie d’une jeune femme brisée (Jackie), abandonnée des êtres qu’elle aime. Elle est en charge d’un poste de vidéosurveillance en Ecosse (système « Big Brother » développé en Grande Bretagne avec succès à travers des millions de caméras hyper sophistiquées) et on se surprend à vouloir tourner la manivelle à sa place – le voyeurisme légal et incitatif a l’air tellement passionnant que ça en devient effrayant. Elle en vient à filer un certain Clyde – récemment sorti de prison – et le mystère énigmatique vient alors se tisser autour de ces 2 personnages.

Même si la construction faillit par son rythme et son manque d’artifices cinématiques (oui je sais le Dogme), on décèle un style britannique bien à elle qui se détache de l’influence LVT – néanmoins bien présente. L’actrice élève le spectateur dans ses sphères plutôt complexes et malsaines et force est de constater qu’à travers quelques scènes, elle impressionne par sa « non-présence » et par une douleur enfouie loin d’être exorcisée. Quant à l’environnement, les mauvaises gens n’y sont pas. Machiavel exclus, ç’a en est pas plus mal.

Un film curieux, bouillonnant la mort dans un minimalisme secoué par une femme violemment éreintée.

Plus d’infos sur ce film

C.

Une Réponse to “RED ROAD”

  1. E. Says:

    rooooooooooo, m’a l’air encore bien scotchant ce film… pardon, ce concept!
    je suis pas vraiment pressé de le voir dans l’immédiat bizarrement…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :